créer un blog ou un site | www.i-citoyen.com | www.i-rhonealpes.com | www.i-grandlyon.com | www.i-lyon.com

SEMADER...sssidérant

SEMADER, sssidérant.

Vétu..ste, aussi, je viens tailler un beau costume à la Semader pour le logement Spencer

Les locataires de 144 appartements du groupe d’habitations Herbert Spencer au Port n’en peuvent plus.

Pour Erick Fontaine, membre de la CNL "C’est un cas unique à La Réunion , et une forme de maltraitance",  à l’occasion d’une visite guidée des logements insalubres, l’’objectif était d’ alerter l’opinion publique.

Infiltrations, importantes traces de moisissures sur les murs… Pour Érick Fontaine, "toutes les conditions d’insalubrité sont réunies". "Quand il pleut, ce sont des rivières qui coulent. Les compteurs sautent. Il y a des fissures. Les carreaux ne tiennent plus. Les jardinières menacent de tomber. Certains locataires sont même tombés malades", affirme-t-il.

Selon lui, si les locataires ont à plusieurs reprises attiré l’attention de la Semader, ils n’ont obtenu aucune réponse. "Lors d’une réunion avec le bailleur ce vendredi, on nous a assuré que les immeubles étaient en fin de vie. On nous a également informé que des études ont été menées mais que la Semader n’avait pas de réponses concernant une démolition de ces logements ou un réaménagement. En attendant, ces personnes payent leurs loyers et vivent dans des conditions indignes et lamentables", déplore Érick Fontaine. Il dit avoir "le sentiment que le bailleur n’est pas préoccupé et fait passer l’humain au second plan".

Ce sera en premier plan lorsqu’il y aura une victime.

Et ce bailleur social, reçoit des subventions…aussi Madame Nassimah Dindar, vous avez votre mot à dire.

Publié le 23 janvier 2013 à 07:59:35 dans Band ' z ' incompétants | Commentaires (0) |

Interpolemploi

INTERPOLEMPLOI
Un entrepreneur, qui se présente sous le nom de "Jean-Charles L.", à la recherche de 100 employés, pour une société au nom de Look cosmétics se présente au Pôle emploi Saint-Denis.
Faute de garanties suffisantes, sa demande sera annulée.
Non découragé , l'homme récidive à Pôle emploi...Saint-Paul. Il change d'approche : ce n'est plus 100 personnes qu'il recrute mais 18. Le pire est à venir. Pôle emploi lui accorde un court délais, pour présenter son numéro SIRET, qu’il ne possède pas au moment de sa demande, ce détail qui aurait dû les interpeller.
Malgré tout, la collaboration avec pôle emploi continue et l'homme reçoit ses candidats au sein même de la structure publique. Devant le nombre important de candidatures qui affluent, Jean-Charles L. se ravise en chiffrant à la hausse le nombre d'embauches potentielles. De par l’affluence des demandes occasionnées par un salaire de 1600 €,ce n'est plus 18 postes qu'il compte créer mais plus de 200.
Tous les lieux sont bons pour recruter, parvis de grandes surfaces, discothèques.
Cependant certains s’en méfient, en effet on leur demande des photocopies pour la plupart recto verso de leur carte d'identité, du livret de famille, RIB, extrait de date de naissance, carte vitale...enfin tout ce qu'il faut pour usurpation d'identité.
Une plainte commune a été déposée lundi en gendarmerie. La brigade de recherche suit l'affaire. Trois conseillers Pôle emploi ont pour l'heure été entendus. "Certains demandeurs d'emploi se retournent également contre l'agence publique d'emploi qui a failli dans sa mission de vérification des recruteurs" L’ homme est activement recherché, d’où, mon titre

Publié le 23 janvier 2013 à 07:13:59 dans Hier à la Réunion | Commentaires (0) |

Présentation

Claudy Fortain

fortain.cm@sfr.fr

Kissa-Kossa. over-blog.com

Groupe facebook: Goutali

Page facebook: Kissa-Kossa

 

 

 


Nous trouver Nous trouver

Janvier

DiLuMaMeJeVeSa
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Compteur

Depuis le 02-04-2009 :
117517 visiteurs
Depuis le début du mois :
1432 visiteurs
Billets :
91 billets

Documents

    Pass

Rechercher

Newsletter

Email
  • Propulsé par i-citoyen